ORIGINE

Le Terrier du Tibet est une race qui trouve son origine il y a plus de 2000 ans. Natif des hautes montagnes tibétaines, il porte fièrement les qualités de ces habitants du «Toît du Monde».

Ces chiens étaient élevés dans des monastères par les moines qui leur portaient un profond respect, protégeant ainsi consciencieusement la race. Adorables compagnons de vie, ils servaient également de sentinelles, avertissant les moines de toute approche étrangère. Ils avaient une réputation de porte-bonheur. Et quelques rares spécimens étaient offerts à d'exceptionnels dignitaires. On a vu aussi des tibétains en offrir en récompense pour d'extraordinaires services rendus.

Ils partageaient également la vie des familles nomades, qui les utilisaient comme chiens bergers pour garder les troupeaux de chèvres, yaks, etc. Rapidement, ils devinrent la propriété du peuple qui leurs attribua le titre de «Petites Personnes».

Les premiers terriers tibétains furent importés des Indes vers l'Angleterre à la fin des années 1920 par le Dr. Agnès Greig. Cette chirurgienne a permis le croisement de sujet d'origines monastiques et bergères, créant ainsi la fameuse lignée «Lamleh», première de la race en Occident.